Audi 80/Avant (B4)

Des 1991-1995 de l'emission

la reparation et l'exploitation de l'automobile



Aoudi 80/Avant
+ la Description
+ les Moteurs
+ le Systeme de l'emission des gaz recuperant
+ le Systeme du refroidissement
+ le reservoir Combustible et la pompe combustible
+ le filtre Aerien et vozdoukhozabornye les canaux
+ le Systeme de l'injection
+ l'Enchainement
+ la Boite de vitesses et la transmission
+ la Suspension et le mecanisme de direction
+ le systeme De frein
+ le systeme Antiblocage des freins
+ les Roues et les pneux
+ l'electrosysteme De caisse
- le systeme dallumage
   De divers systemes dallumage
   le principe du travail de l'ignition
   l'organe du pourvoir executif
   "le cerveau" du systeme
   les impulsions pour le bloc de gestion
   le reglage selon la detonation
   les mesures de securite au fonctionnement du systeme dallumage
   la reparation du systeme dallumage
   le diagnostic du systeme dallumage
   le delco
   le detecteur de la combustion de detonation
   les elements du haut effort
   le remplacement des bougies dallumage
   les bougies dallumage
   le contrôle du moment de l'ignition
+ l'Éclairage
+ les installations dalarme
+ les Appareils et les installations auxiliaires
+ le Chauffage et la ventilation
+ les Élements de la carrosserie
+ la Recherche des pannes
+ les Specifications










le systeme dallumage

le systeme dallumage assure le passage juste du proces de la combustion au moteur grâce aux etincelles dune maniere orientee "tirees" enflammant. Et en outre tout se passe exactement, parce qu' a moyen 3000 tr/min le moteur chaque cylindre demande 25 etincelles par seconde. De sorte que le moteur a 4 cylindres aura besoin de 100 etincelles par seconde, 6000 par minute, 360 000 par heure et cetera.

Que peut l'ignition

Pour que dans la bougie dallumage dans la chambre de combustion l'etincelle en general puisse passer, entre les electrodes de la bougie dallumage il y avoir être un effort le minimum 30 000 V.Akkoumoulyatornaya batareya donne, cependant, seulement 12 aux efforts. Ainsi, il faut plusieurs fois augmenter l'effort de l'accumulateur. la duree de l'eclat non dixieme, et non centieme, et les milliemes de la seconde. Coûte a elle fonctionner un peu plus tôt ou plus tard, et l'efficacite de l'ignition, et alors et la capacite du moteur seront reduits.

Quand il y a une inflammation ?

l'etincelle doit passer exactement au moment necessaire. Cependant etablir, quand il y aura ce moment le plus necessaire, non il est simple ainsi.

le plus utile la combustion sera dans le cas où le melange de l'air et le combustible s'embrase au moment où elle est au maximum serree. Cette compression plus elevee dans le moteur a quatre temps est atteinte au moment, quand le piston a l'achevement du proces de la compression passe de la marche ascendante au mouvement en bas.

Avant que la direction du mouvement du piston echange sur l'inverse, il sur une petite part de la seconde s'arrête dans le point culminant de la trajectoire. Ce point s'appelle le point mort superieur (VMT).

En revenant a la definition du moment pour l'etincelle enflammant : par le moment ideal de l'ignition, donc, est ce moment, dans qui le piston commence seulement le mouvement en bas. le melange est au maximum serre, et le piston peut avec la force a être dirige en bas.

Malgre cela, serait quand même incorrecte etablir le moment de l'ignition exactement sur le point mort superieur. En effet, les melanges du combustible et l'air faut l'heure fixee (exactement 1/3000 secondes) pour que vosplamenit'sya et developper la pression complete de la combustion. C'est-a-dire le moment de l'ignition transferent pour un temps plus precoce. Et cela s'appelle «le devancement de l'ignition». «le coup de feu De depart» les etincelles se passe c'est pourquoi encore pendant le mouvement du piston en haut, la pression de la combustion est atteinte seulement par l'instant apres le passage VMT.

VMT et le devancement de l'ignition

l'illustration explique les notions "superieur" et «le point mort inferieur». la distance entre eux est une marche (la hauteur de la montee) le piston. la chambre de combustion se trouve entre VMT (2) et le bout inferieur de la tête du cylindre (1).

Avec l'augmentation des chiffres daffaires du moteur l'etincelle enflammant doit sauter tout plus tôt, puisque – nous mentionnions deja cela dans le paragraphe passe – les melanges du combustible et l'air fa le constamment même temps pour que vosplamenit'sya. Seulement ainsi la combustion se passe au moment necessaire, a savoir alors, quand le piston commence seulement le mouvement en bas.

la combustion du melange du combustible et l'air depend, cependant, et de sa composition. Si la pedale de l'accelerateur est pressee tout a fait un peu («la charge partielle»), la capacite du melange dans les chambres de combustion vers l'inflammation baisse : c'est pourquoi elle brûle plus lentement et pour cette raison doit s'enflammer plus tôt.

Plus tard ignition

Dans dautres situations il est necessaire que le moment de l'ignition demarre a l'ecart de l'ignition tardive. l'inflammation dans un tel cas se passe seulement alors, quand le piston passait depuis longtemps VMT. Ainsi, l'ignition se passe pratiquement en mesure l'emission qu'ameliore la composition des gaz dechappement, mais aggrave la capacite du moteur. Est daccord au susmentionne, plus tard ignition est uniquement juste, par exemple, au fonctionnement du moteur en regime de la marche a vide forcee (par exemple, au mouvement sous le monticule avec la pedale livree de l'accelerateur).